Attentats à Bruxelles : journée de stress hier pour ce Roannais d'origine belge

23 mars 2016 à 5h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Au lendemain des attentats de Bruxelles qui ont fait au moins 34 morts et 200 blessés, un témoignage ce mercredi sur ACTIV. Celui de Benjamin. Ce trentenaire d'origine belge est gérant d'un cybercafé rue Alexandre-Roche à Roanne. Hier matin, c'est donc sur son lieu de travail, en se connectant sur internet, qu'il a appris que la capitale belge avait été attaquée. D'abord inquiet, il a pu rapidement avoir des nouvelles de ses proches

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/254300774" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

"Il y avait 2 millions de personnes à évacuer"


La mère de Benjamin travaille à l'Office national des pensions, à la Tour du Midi. C'est à une une dizaine de minutes de la station de Maelbeek visée par les terroristes. Elle a vécu une journée chaotique nous raconte Benjamin

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/254302227" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Témoignage recueilli par Léa Dusson