Bactérie E.coli : lien confirmé avec les pizzas surgelées Buitoni

30 mars 2022 à 18h12 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

C'est confirmé : il y a bien un rapport entre les pizzas Buitoni et les contaminations liées à la bactérie E.coli, souligne les autorités sanitaires ce mercredi. 



Produits rappelés il y a deux semaines


Il y a deux semaines, la marque avait rappelé ( par précaution ) l’ensemble de sa gamme Fraîch’up, à savoir 16 références, suite à la présence de la bactérie E. coli dans la pâte d’un produit.


Les autorités sanitaires avaient alors constaté une hausse des cas de contaminations graves depuis plusieurs semaines, lié à la présence de la bactérie E.coli.


"Depuis le 1er janvier 2022, les autorités mènent des investigations sur des cas graves de syndrome hémolytique et urémique (SHU) signalés sur le territoire national. Les analyses épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité ont confirmé un lien entre plusieurs cas et la consommation de pizzas surgelées de la gamme Fraîch’Up de la marque Buitoni contaminées par des bactéries Escherichia coli producteurs de Shiga-toxines" précise Santé Publique France. 



4 cas en Auvergne-Rhône-Alpes


Au 28 mars 2022, 75 cas sont en cours d'investigation, dont 41 cas de SHU présentant des caractéristiques similaires, ont été identifiés, soit 14 cas de plus par rapport au dernier point de situation du 17 mars. 34 cas supplémentaires sont en cours d’investigation.


Ces 75 cas sont survenus dans 12 régions de France métropolitaine : Hauts-de-France (16 cas), Nouvelle Aquitaine (11 cas), Pays de la Loire (10 cas), Ile-de-France (9 cas), Bretagne (7 cas), Grand Est (5 cas), Auvergne-Rhône-Alpes (4 cas), Centre Val-de-Loire (4 cas), Provence-Alpes-Côte d’Azur (3 cas), Bourgogne Franche-Comté (2 cas), Normandie (2 cas) et Occitanie (2 cas).


Les enfants malades sont âgés de 1 à 18 ans avec un âge médian de 7 ans. Deux enfants sont décédés.


Sur son site internet, Buitoni vient de poster ce mercredi un communiqué adressé aux consommateurs :


"Les équipes Buitoni ont été informées le 29 mars par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et des Fraudes (DGCCRF), que des cas d’infection, dont certains graves, pourraient être liés à la présence de bactéries E-coli dans la pâte de pizzas surgelées de la gamme Fraîch’Up®.


Nous tenons tout d’abord à témoigner notre soutien aux familles touchées. Cette situation nous est d’autant plus intolérable que des enfants sont concernés. La qualité et la sécurité de nos produits sont et resteront notre première priorité. Aussi nous nous conformerons aux directives des autorités pour comprendre ce qui a pu se passer et assumer toutes nos responsabilités.


Dès que nous avons été alertés le 17 mars dernier d’un lien possible avec l’un de nos produits, nous avons immédiatement pris la décision de retirer la totalité des pizzas Fraîch’Up® en vente, interrompu toute livraison et suspendu sa production. En parallèle, un numéro Vert a été mis en place (0 800 22 32 42), et nos distributeurs et consommateurs ont été informés des mesures à prendre pour prévenir toute consommation de ces pizzas.


Nous renouvelons à tous nos consommateurs la demande de ne pas consommer les pizzas Fraîch’Up qu’ils auraient encore en leur possession et de les jeter.


A ce jour, la provenance de la bactérie présente dans la pizza Fraîch’Up reste indéterminée. Toutes nos équipes se mobilisent pour mener jusqu’au bout nos recherches et les autorités poursuivent les tests et prélèvements nécessaires à leur enquête.


Nous nous entourons de tous les experts nécessaires, internes et externes. Nous faisons également appel à un huissier pour certifier le bon déroulement et la transparence de nos actions. La production ne redémarrera pas tant que les causes de cette contamination n’auront pas été identifiées pour permettre de prendre les mesures correctives qui s’imposeront".