Basket : Saint-Chamond inaugure sa nouvelle Arena

16 septembre 2022 à 9h15 par Fabien Zaghini

Arena Saint-Etienne Métropole
Arena Saint-Etienne Métropole
Crédit: Saint-Etienne Métropole

L'équipe de basket de Saint-Chamond s'apprête à changer de dimension en faisant son entrée dans l'Arena Saint-Etienne Métropole, une salle flambant neuve de 4200 places. Un outil qui doit lui permettre de franchir un pallier et s'affirmer comme un candidat à la montée en Betclic Elite.

Après deux matchs à huis-clos contre Fos Provence et la Chorale de Roanne, l'Arena Saint-Etienne Métropole va enfin recevoir du public à l'occasion de son week-end inaugural les 17 et 18 septembre. La nouvelle enceinte de 4200 places va d'abord voir à l'oeuvre les féminines du club de Saint-Chamond Basket Vallée du Gier face à Martigues pour le compte de la 1re journée de Nationale 2 le samedi à 15h30, avant un grand show dès 18h15 (Crazy Dunkers, Accrobike VTT Trial, foot freestyle, acrobaties, etc.) ponctué d'un match de gala à 20h30 entre deux formations de ProB : le SCBVG et l'Elan Chalon. Avec Jacques Monclar comme maitre de cérémonie, la voix de la NBA sur beIN SPORTS. Le grand public pourra également visite l'Arena le dimanche de 10h à 14h, tandis q'une rencontre handibasket de Nationale 1 MMO opposera le Club Handisport Forézien à l'Elan Chalon à 13h30.

C'est l'aboutissement d'un chantier de 18 mois sur la zone de la Varizelle pour un coût de 27 millions d'euros à la charge de Saint-Etienne Métropole. Le SCBVG passe ainsi d'un modeste gymnase difficile d'accès - la Halle André-Boulloche de 1300 places - à une Arena dernier cri pouvant accueillir 4200 spectateurs et dotée d'infrastructures dignes d'un club de l'élite (salle de musculation, balnéothérapie, etc.). Une salle facilement accessible depuis l'autoroute A47 (sortie 16). De quoi clamer de nouvelles ambitions pour un club qui s'est installé malgré des moyens limités parmi les plus performants de ProB ces dernières saisons ?

L'Arena, un atout ou un handicap pour le SCBVG ?

«Ce serait présomptueux» calme l'entraineur Alain Thinet, qui a accepté de rempiler après avoir dans un premier temps annoncé son souhait de stopper sa carrière en fin de saison dernière. A 68 ans, celui qui a fait passer le SCBVG de la N2 aux portes de la Betclic Elite conserve son humilité dans le discours, mais il se verrait bien terminer sur une nouvelle montée après avoir déjà porté Bourg-en-Bresse en ProA en 2000. L'Arena sera-t-elle ce petit plus qui permettra aux Couramiauds de décrocher leur accessit ? Ou au contraire cette nouvelle enceinte va-t-elle fragiliser une équipe habituée à performer dans sa petite salle, grâce notamment à la proximité du public. «Ce sera plus le même chaudron, à nous de remplir la salle pour que ça en redevienne un» espère le natif de Montbrison. qui a conservé l'essentiel de l'effectif ayant échoué de peu à la 2e place de la saison régulière au printemps dernier.