Centrale nucléaire : un accord trouvé avec les syndicats

21 octobre 2022 à 18h56 par Clara Giannitelli

ACTIV RADIO

Un accord salarial a été trouvé avec des syndicats des centrales nucléaires, ce vendredi a expliqué les syndicats CGT et FO.

Il devra être soumis à la consultation du personnel avant validation. À cette annonce, les salariés de la centrale nucléaire de Gravelines, dans le nord, ont voté ce vendredi la suspension de leur mouvement de grève jusqu'à lundi, estimant que la direction avait répondu aux revendications, a indiqué Franck Redondo, secrétaire FO du CSE de la centrale.

"Les négociations sont terminées, un accord va être soumis aux organisations syndicales qui les soumettront au personnel", a indiqué un porte-parole d'EDF.
 
La direction d'EDF a proposé 5% d'augmentation pour les bas salaires jusqu'aux agents de maîtrise, a-t-il indiqué.
 
"Cet accord tend à répondre fortement aux revendications qui étaient celles de la CGT" en se rapprochant d'une augmentation pour tous de 120 euros bruts par mois, a souligné pour sa part Julien Lambert, secrétaire fédéral de la FNME-CGT.

"Si l'accord est confirmé lundi, pour nous, le dossier est clos, tout le monde se remet au boulot et on mouille la chemise pour raccorder les centrales au réseau pour les Français, en toute sécurité", a indiqué Franck Redondo.

A Saint-Laurent-des-Eaux dans le Loir-et-Cher, la CGT a suspendu le mouvement en attendant l'avis des adhérents.