CG - PS: la guerre des mots

24 avril 2013 à 13h18 par La rédaction

En écho à la conférence de presse qu’avaient tenu la semaine dernière deux des vice-présidents du conseil général de la Loire, le groupe socialiste de l’institution départementale a tenu, à son tour, à convoquer la presse pour livrer sa vérité, concernant le différend financier qui oppose la Ville de Saint-Étienne au Département.
Un constat dressé par les élus de l'opposition : Saint-Étienne n’est pas traitée à la même enseigne que les autres villes quand il s’agit de projets municipaux… Jean-Claude Bertrand, président du groupe de la gauche démocrate et socialiste, va même plus loin : « On a l’impression qu’ils veulent freiner Saint-Étienne afin d’empêcher nos projets », dit-il/

Plusieurs dossiers au cœur du conflit: l’opéra-théâtre, le parc Couriot, la maison de retraite du Soleil ou encore le Service départemental d’incendie et de secours pour lequel les élus de la Ville assurent donner beaucoup trop d’argent.

Les élus socialistes entendent faire baisser la contribution de la Ville au SDIS42 de 3 millions d’euros sur les 13 millions versés au total.
Ecoutez Florent Pigeon, adjoint à la mairie de Saint-Etienne et conseiller général socialiste...