Chant anti-stéphanois: pas de procès en vue

15 juin 2012 à 10h30 par La rédaction

Le tribunal correctionnel de Saint-Étienne examinait jeudi la plainte de Xavier Kemlin, l’arrière petit-fils de Goeffroy Guichard. Une plainte visant les huit joueurs de l’OL coupables d’avoir scandé un chant anti-stephanois lors de la célébration de leur titre de Coupe de France, fin avril, devant le public lyonnais.

Pour l’instant, pas de procès en vue. Une solution à l’amiable est envisagée et si aucun accord n’est trouvé, une citation devant le tribunal serait possible, à la seule condition que le délai de prescription de trois mois ne soit pas écoulé.

Dans ce chant de supporteurs, plusieurs joueurs lyonnais avaient traité Saint-Étienne et son stade de "pays des bâtards".

Pour cela, le descendant du fondateur de Casino exige des sanctions exemplaires au nom de la moralisation du football.