Chorale : silence, on coule (65-91 contre Nancy)

16 mars 2014 à 2h43 par Fabien Zaghini

ACTIV RADIO
La Chorale a touché le fond samedi soir devant son public. Les basketteurs roannais ont été largement battus par Nancy (65-91), la deuxième défaite consécutive avec un écart de 26 points, la plus importante cette saison à domicile. Sortis à nouveau sous les sifflets du public, les Choraliens ont plus que jamais le profil d'une équipe qui se dirige irrémédiablement vers la ProB. Les discussions provoquées cette semaine ont abouti à une esquisse de changement de style de jeu en attaque, avec davantage d'initiatives personnelles. Mais les faiblesses chroniques de cette équipe n'ont pas disparu (rebond, shoots faciles), et lorsque Nancy a retrouvé son adresse, on a perdu la Chorale. Le 8/11 à trois-points des Nancéiens en deuxième mi-temps a laissé les Roannais KO, tout autant que la faute technique stupide qu'est allé chercher Kim English à la fin du troisième quart. Dans le marasme, Pape Philippe Amagou n'a pas démérité avec l'agressivité qu'on lui connait (15 pts et 10 fautes provoquées), tandis que JaMychal Green s'est débattu dans la raquette (17 pts et 7 rebonds). Les lacunes collectives, les erreurs individuelles, la nervosité ambiante et la fragilité qui accompagnent cette équipe depuis le début de la saison semblent s'accentuer au fil des matchs. De mauvaise augure avant de se déplacer au Havre, l'un des deux relégables (avec Antibes) qui a rejoint la Chorale au classement depuis la précédente journée.