Congrès des maires : la charge mentale pèse sur les élus ligériens

1er avril 2019 à 10h38 par Fabien Zaghini

ACTIV RADIO
Les élus des communes de la Loire étaient réunis en congrès vendredi dernier à Roanne : l'occasion pour plus de 300 édiles d'échanger sur les difficultés d'une responsabilité qui pèse de plus en plus sur leurs épaules et provoque une crise des vocations. Une étude récente du Cevipof révélait en effet que la moitié des maires de France envisageait de ne pas briguer un nouveau mandat aux prochaines élections en 2020.

Les maires que nous avons rencontrés au Chorum Alain-Gilles vendredi sont d'accord sur le poids des responsabilités d'un élu en commune rurale. Alain Marquet, désormais adjoint à La Tourette après en avoir été le maire, met la lassitude sur le compte des communautés de communes, qui ont vidé le rôle de maire de ses décisions les plus significatives. Pour Sylvie Robert et Pierre Simone, qui vivent leur premier mandat à Saint-Didier-sur-Rochefort et Saint-Barthélémy-Lestra, c'est la balande entre l'investissement en termes de temps et les résultats des décisions prises qui les amènera à se décider quant à la suite de leur aventure dans le fauteuil de maire.