COVID : ce qu’il faut retenir des annonces d’Emmanuel Macron

122855099_3591451597543506_1397061044684148163_n

Le Président de la République s’est exprimé ce mercredi soir alors que l’épidémie de COVID progresse en France et que l’on recense plus de 20 000 personnes hospitalisées. Voici les principales annonces à retenir. 

La France reconfinée jusqu’au 1er décembre

Le chef de l’Etat a annoncé le reconfinement de la France dès ce jeudi minuit et jusqu’au premier décembre. Il faudra donc une nouvelle fois une attestation pour se déplacer. Des déplacements qui se limitent au travail, à une urgence sanitaire, pour emmener les enfants à l’école, pour aller faire ses courses ou encore pour s’aérer pendant une heure.

Les écoles, crèches et lycées ouverts

A la différence du printemps dernier, le chef de l’Etat a pris la décision de laisser les écoles, collèges, lycées et crèches ouverts. « Nos enfants ne sauraient être privés durablement d’instruction » a-t-il indiqué. Concernant les universités et établissements d’enseignement supérieur, les cours se feront exclusivement en ligne.

Fermeture des commerces dits « non-essentiels »

Comme au printemps, les commerces considérés comme non-essentiels seront fermés. Ca concerne les bars, restaurants, librairies, coiffeurs ou encore fleuristes. Les commerces alimentaires en revanche resteront bien ouverts, idem pour les tabacs et les blanchisseries ou encore les pharmacies.

Le télétravail

« Partout où c’est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé » a déclaré le chef de l’Etat. Malgré cela , les usines, exploitations agricoles, le secteur du bâtiment et des travaux publics et celui des services publics continueront de fonctionner.

Pas de déplacement entre régions 

Les déplacements entre régions vont à nouveau être interdits. Les frontières ne seront en revanche pas fermées. A noter que ce week-end étant un week-end de retour de vacances, « une tolérance » sera accordée pour des déplacements entre régions. La SNCF annonce également que les trains circuleront comme prévu entre jeudi et dimanche.

Visites dans les EHPAD autorisées 

Alors qu’elles étaient interdites au printemps dernier, les visites dans les EHPAD seront cette fois autorisées. Le tout dans le respect des règles sanitaires.

Une situation réévaluée toutes les deux semaines

Tous les quinze jours, nous ferons le point sur la situation et nous évaluerons alors si nous pouvons alléger certaines contraintes en particulier sur les commerces. Je sais que pour les commerces, je demande un très gros effort. Si la situation s’améliore, nous pourrons rouvrir certains commerces notamment en cette période si particulière qui est celle de l’approche des fêtes de Noël.

Des mesures qui doivent désormais être précisées par Jean Castex. Le Premier ministre est devant l’Assemblée nationale ce jeudi matin, le Sénat cet après-midi, avant une conférence de presse à 18h30.