Derby : de plus en plus d'automobilistes optent pour une immatriculation "discrète"

15 janvier 2016 à 11h00 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
L'événement sportif du week-end, c'est bien sûr le derby dimanche à 21h dans le Chaudron entre Saint-Etienne et Lyon pour le compte de la 21ème journée de Ligue 1. Les joueurs s'entraîneront ce vendredi matin à l'Etrat sous les yeux du public.
En marge du match aller le 8 novembre dernier, on se souvient qu'une voiture qui ramenait des membres du staff de l'AS Saint-Etienne avait été endommagée par des supporters de l'OL. C'était une voiture immatriculée 42. Des dégradations de véhicules qui sont - hélas - fréquentes surtout en période de derby...

Du coup, avec les nouvelles plaques d'immatriculations, de plus en plus d'automobilistes pour éviter les problèmes optent pour un numéro de département autre que celui de la Loire ou de Rhône. C'est valable des deux côtés. Confirmation avec Nadir Belaiche, chef des ventes chez un concessionnaire automobile installé en terrain neutre, à Givors, entre Saint-Etienne et Lyon

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/242049485" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le 01 plébiscité


Précisons qu’avec les nouvelles plaques d’immatriculation, on n’est pas obligé d’afficher le numéro de son département de résidence. Quels sont les numéros de département demandés ? Réponse de Nadir Belaiche

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/242049858" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]