Des motos de collection et des instruments de musique rares en vente aux enchères ce jeudi

28 avril 2016 à 8h00 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Plongée dans l'Hôtel des ventes du Marais à Saint-Etienne où une vente aux enchères est organisée quasiment tous les jours. Aujourd'hui, des lots un peu particulier sont proposés au public : des photos de Félix Thiollier, des motos anciennes de collection, des violons ou des tableaux dont un datant de 1676 estimé entre 8 et 10 000 euros. La force des ventes aux enchères est justement de dénicher des objets insolites mais surtout rares comme ce tableau. Le commissaire-priseur Edouard Morel :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/261174796" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Les commissaires-priseurs se définissent comme des officiers ministériels au même titre qu'un notaire ou un huissier. Il est là pour assurer le bon déroulement de la vente :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/261174392" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

D'où viennent les objets ? Le plus souvent de successions. Mais les particuliers peuvent faire estimer des œuvres. Chaque vendredi, des estimations grâcieuses et confidentielles sont organisées. La vente de ce jeudi commence à 14h, seules les personnes de plus de 18 ans sont acceptées.



Le record à l'hôtel des ventes du Marais date de 2013 : un milliardaire de Hong-Kong a fait l'acquisition d'un vase chinois de 2 millions d'euros.