"Des supporters croates nous ont protégés" : témoignage après les échauffourées vendredi au stade Geoffroy-Guichard

18 juin 2016 à 19h17 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Dix-sept ultras croates ont été mis en garde à vue ce vendredi soir à Saint-Etienne après les débordements en tribune, en marge de République Tchèque - Croatie. Tout semble avoir été organisé par une minorité. A priori, leur but était clairement de mettre dans l'embarras la fédération croate. Elle s'attend à une lourde sanction de l’UEFA, pouvant aller jusqu'à l'expulsion. Réponse lundi. Retour justement sur ce deuxième match de l'Euro au chaudron. A la 75ème minute, une horde de CRS s’est installée devant le virage Nord des Croates et 10 minutes plus tard, le match a basculé… Jet de fumigènes et bagarre violente ont suivi alors que la Croatie menait au score. Résultat : interruption de la rencontre pendant 5 minutes. Baptiste, 23 ans, était au cœur de la tribune, il nous raconte :

"CRS ou pas, les jets de fumigènes étaient prémédités"


[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/269743665" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

"Mon ami a pu rentrer avec son sac à dos, rempli d'affaires personnelles. En tribune, nous n'étions pas à notre place"


Par ailleurs, la sécurité du stade est aussi remise en question : comment des fumigènes, certes petits, ont-il pu y pénétrer ?… Selon notre témoin, Baptiste, lui et ses amis ont été à peine fouillés à leur arrivée dans le stade, 20 minutes après le coup d’envoi :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/269744223" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]