Des tests sur la cigarette éléctronique à Saint-Etienne

15 février 2016 à 17h21 par Timothée Maymon

Un millions d’euros : c’est la somme qui va être investie par l’État français pour déterminer pour de bon, les risques, ou les bienfaits pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer, de la cigarette électronique.

Une pléiade de tests va être menée à Paris et ailleurs en France. Le centre hospitalier universitaire de Saint-Étienne a été retenu pour mener cette expérimentation. L’idée est de comparer l’effet de la cigarette électronique à un médicament, le Champix, dont l’efficacité a été prouvée, pour arrêter de fumer.

A partir de septembre, un panel de fumeurs de plus de 18 ans sera recruté.