Variole du singe : un cas à Lyon

24 mai 2022 à 20h15 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO

Un premier cas avait été recensé en Ile-de-France la semaine dernière.


Désormais 3 cas de variole du singe confirmés en France. Annonce faite par Santé Publique France. Un premier cas avait été détecté la semaine dernière en Ile-de-France.



De retour des Canaries


Un quatrième cas aurait été diagnostiqué à Lyon, à l'hôpital de la Croix Rousse, selon France 3 régions ce mardi.


Un homme  de retour des Canaries aurait été pris en charge dimanche 22 mai et isolé.


Ce mardi soir, ni les Hospices Civils de Lyon, ni l'Agence Régionale de Santé n'ont confirmé cette information.


Santé Publique France précise de son côté que "le contexte européen actuel constitue une alerte et suggère une contamination en Europe" et que la surveillance pérenne de « Monkeypox » passe dans l’hexagone par "le dispositif de la déclaration obligatoire est renforcée et des messages d’informations et d’alerte sont adressés aux professionnels de santé ".


La maladie se caractérise par des symptômes semblables à la variole : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, maux de dos, grande fatigue. Il peut aussi y avoir des boutons sur le visage, les paumes de mains et les plantes de pieds.


Les symptômes disparaissent au bout de deux à trois semaines. Selon l’OMS, la variole du singe serait moins grave que la variole.