Drogue : une cachette presque indétectable découverte à Firminy

22 mai 2021 à 10h31 par Boris Blais

ACTIV RADIO
Il voyageait avec sa femme et ses 3 filles de 4, 11 et 14 ans pour ne pas éveiller les soupçons : un Stéphanois de 35 ans a été interpellé par la police de Saint Étienne le 10 mai dernier à Firminy. Il se rendait à un point de rendez-vous bien connu des enquêteurs, pour livrer 58 kgs de résine de cannabis. Sa compagne a également été interpellée, ainsi que le commanditaire, un Stéphanois de 31 ans déjà condamné à 7 ans de prison et actuellement en liberté conditionnelle. Enfin, une quatrième personne, soupçonnée d'aménager les véhicules pour rendre la drogue indétectable, a également été interpellée.

Cachette indétectable dans la voiture

La voiture revenait d'Espagne et son équipement pour cacher la marchandise était digne des meilleurs films : d'abord,  la drogue était conditionnée sous vide pour que l'odeur du cannabis soit indétectable. Ensuite, la cache aménagée dans le véhicule - véritable travail de carrosserie - était quasiment introuvable : située à l'arrière de la voiture, à l'emplacement habituel de la roue de secours, elle était masquée par une plaque, elle-même cachée sous un tapis de sol et sous les bagages de la famille. Aucune poignée d'ouverture n'était apparente, puisque le système d'ouverture était radio commandé depuis le tableau de bord.

Repéré grâce aux services de renseignement

Face à une telle astuce, qui aurait permis aux trafiquants d'importer 150 à 200 kgs de drogue au total dans la Loire, le travail de renseignement a été l'élément majeur pour découvrir le pot aux roses. La cellule de renseignement opérationnel sur les stupéfiants, mise en place il y a quelques mois, et composée des services de police, de gendarmerie et de douane de la région a permis de repérer le véhicule avant son départ en Espagne, et de préparer une opération permettant de confondre le chauffeur en flagrant délit le 10 mai à son retour à Firminy.