Elections présidentielles : à l'Hôpital-le-Grand, Marine Le Pen plébiscitée dans les urnes

20 avril 2022 à 9h39 par Nicolas Georgeault

ACTIV RADIO

Ce mercredi soir à 21h, Emmanuel Macron et Marine Le Pen vont prendre part au débat de l'entre-deux tours. Avant le débat, nous nous sommes rendus à l'Hôpital-le-Grand, très favorable à Marine Le Pen.   



Une commune historiquement d’extrême-droite 


A L’Hôpital-le-Grand 39,75% des 1 000 habitants ont voté pour Marine Le Pen. C’est la cinquième commune (après respectivement Combre, Cuinzier, La Tuilière et Cezay dans l’ordre décroissant) la plus favorable à la candidate du Rassemblement National dans la Loire.


Dans la Loire, Emmanuel Macron arrive en tête avec 26,95% des voix devant Marine Le Pen avec 25.33 %.


En 2017, Marine Le Pen arrivait déjà en tête lors du premier tour avec près de 36,41 % des voix. Elle s’était ensuite imposée au second tour avec 52,19 % des votes.


« Je suis là depuis 10 ans, j’ai toujours vu le FN (aujourd’hui RN) en premier dans les élections » témoigne un habitant. Le Rassemblement National, anciennement Front National, est arrivé en tête de chaque élection présidentielle depuis 1995.


Une seule exception :  les élections de 2007 où Nicolas Sarkozy, le candidat de l’UMP, avait presque 20 points d’avance sur son dauphin, Jean-Marie Le Pen au premier tour.



Pourquoi les habitants ont-ils voté pour Marine Le Pen ?  


« On n’a pas beaucoup d’explications, c’est une commune où il n’y a pas d’immigration, d’insécurité, à part quelque petits faits de délinquance qui sont minimes donc c’est un peu incompréhensible. C’est un repli sur soi je pense » tente d’analyser un habitant.  


Un hospitalier se dit « choqué » par ce taux de vote très important pour Marine Le Pen mais tous soulignent surtout que « chacun fait son choix » et que « chacun est libre ».  


Un habitant qui a voté pour Marine Le Pen explique qu’elle « pourrait changer la France. Une femme au pouvoir, ça pourrait changer. Ça se voit qu’elle aime la France. A un moment on a plus de liberté, on n’a plus tout ce qu’on avait avant enfaite. »


« C’est l’avenir, notre avenir, l’avenir de nos enfants aussi. Je préfère voter pour Marine Le Pen et je sais qu’elle, au moins, elle fera bouger les choses » abonde sa compagne.