Feurs : Nigay se prémunise contre la cybercriminalité et les actes de malveillance

9 décembre 2016 à 5h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
La gendarmerie de la Loire - plus précisément les Services Intelligences Economiques de la gendarmerie - ont remis ce jeudi un diagnostic à l'entreprise Nigay à Feurs, spécialisée dans la production de caramel alimentaire.

Un diagnostic détaillé des dangers encourus et des failles à tous les niveaux. L'objectif étant de se protéger et d'éviter d'être confronté à un problème. La gendarmerie a sensibilisé 400 entreprises dans tout le département aux phénomènes des cyberattaques, par exemple, en recrudescence.

L' "arnaque au président" se répand


Récemment, l'enteprise Nigay a été victime de ce que l'on appelle l' "arnaque au président". Une personne a contacté le service comptabilité pour demander un important virement. Henri Nigay, le directeur de de Nigay, raconte :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/296856171" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Sur les 400 entreprises sensibilisées dans la Loire, quelque 150 ont répondu à un questionnaire. A partir des réponses, un diagnostic est donc établi et des solutions proposées. L'entreprise Nigay n'est donc pas la seule concernée comme le souligne le colonel Jean-François Morel, commandant de groupement de la gendarmerie de la Loire :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/296855667" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

La lutte contre le terrorisme pas oubliée


Autre aspect de cette prévention auprès des entreprises : la lutte contre le terrorisme. Dans une entreprise comme Nigay, les dirigeants et les gendarmes travaillent conjointement sur des scenarii d'empoisonnement des aliments, par exemple.