Gaël Perdriau écrit au président de la SNCF

7 novembre 2015 à 18h20 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

Gael Perdriau écrit au président de la SNCF. Le maire de Saint Etienne réagit à la nouvelle grille horaire, en vigueur à partir du 12 décembre prochain. Et surtout il interpelle Guillaume Pépy sur la modification du TGV de 18h13 à destination de Paris en semaine : il sera effectivement avancé à 16h43. Une anticipation qui risque selon Gael Perdriau "d’handicaper les entreprises locales". Le président de Saint Etienne Métropole demande également des garanties concernant la liaison Paris/Saint Etienne de 18h57. Voici le communiqué complet :
Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole, vient d'adresser aujourd'hui un courrier à Guillaume Pepy dans lequel il demande au président du directoire de la SNCF, des éclaircissements et des assurances concernant les liaisons TGV Saint-Etienne - Paris et Paris - Saint-Etienne , après les informations contradictoires diffusées par l'entreprise publique :

 

"Comme de nombreux stéphanois, j'ai appris, en consultant la presse locale, que la SNCF avait pris la décision de modifier les horaires de ses TGV au départ de Saint-Etienne et de supprimer un train du soir au départ de Paris.


La presse fait état, ce matin, d'une confirmation du premier point, mais annonce un retour à la situation antérieure pour ce qui est du second.


Ces informations m'ont surpris au plus haut point.


Sur le premier point, le nombre des liaisons reste certes inchangé, mais en anticipant l'horaire de départ du dernier train à destination de Paris, vous prenez le risque évident d'handicaper les entreprises locales dans le développement de leurs contacts avec des clients venant de l'extérieur de la région stéphanoise. A l'heure où notre agglomération s'apprête à passer en Communauté Urbaine, votre choix ne manque pas de surprendre et nécessite de votre part des éclaircissements indispensables sur la volonté de la SNCF de maintenir un haut niveau de service public, conforme aux ambitions affichées par l'ensemble des acteurs publics locaux.


Le second point suscite lui aussi de rélles interrogations : s'agit-il d'une erreur informatique ? S'agit-il d'un ballon d'essai ? S'agit-il d'une décision prise hâtivement sans préparation, sans concertation, puis corrigée tout aussi précipitamment ?


Aussi, en tant que Maire de Saint-Étienne mais aussi au nom de Saint-Étienne Métropole, je souhaite que tout soit entrepris pour que l'amplitude horaire de la desserte entre Saint-Étienne et Paris soit maintenue, et qu'elle soit même renforcée par l'accroissement du nombre de fréquences desservant Paris.


Je souhaiterais également que vous puissiez me confirmer le maintien de la liaison Paris/Saint-Etienne de 18h57 dans sa configuration actuelle.....".