Gaël Perdriau fustige encore une fois le gouvernement au sujet des contrats aidés

26 juin 2018 à 8h58 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Après les caméras-piétons et la contractualisation, le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau monte au créneau pour dénoncer l’inefficacité des PEC. PEC pour Parcours Emploi Compétences, le dispositif qui remplace les contrats aidés. Lundi, le Préfet de la Loire Evence Richard a dressé un premier bilan lors de la présentation du rapport d’activité de l’Etat dans le département.

350 PEC signés depuis le début de l'année dans la Loire


350 PEC ont été signés depuis le début de l’année, loin des 1.800 annoncés sur 2018. Pour Gaël Perdriau, "le gouvernement n'a pas mesuré les conséquences dramatiques sur le terrain de sa décision de supprimer de manière unilatérale et brutale, l'été dernier, les emplois aidés ». L'édile stéphanois parle d'un résultat "affligeant pour ne pas dire consternant dans le département de la Loire".

La suppression des contrats aidés dénoncée, à gauche aussi, par le député Régis Juanico. Pour ce dernier, c'est une triple peine pour les associations qui subissent par ailleurs une baisse des subventions de l'Etat. Pour Régis Juanico, "les PEC, ça ne marche pas sur le terrain".