Grippe aviaire : La situation dans la Loire

12 mai 2022 à 12h30 par Léa Dusson

ACTIV RADIO
De nombreux foyers d’influenza aviaire ont été détectés depuis août dernier dans les élevages en Europe. Ce virus qui a entraîné l’abattage de 16 millions de volailles, concerne aujourd’hui, les animaux de 36 pays européens dont la France. La situation s’est récemment améliorée dans la Loire. La Préfecture a annoncé ce lundi que le département passait en risque « modéré ».

C’est depuis l’automne 2021 que la Loire s’est vue placée en seuil de risque élevé. Depuis lundi, la circulation du virus diminue. On reconnaît une évolution favorable de la situation même si la vigilance est toujours de mise sur le reste du territoire Français. Ainsi, les mesures de restriction sont revues à la baisse.



Un retour presque à la normale


Le ministère de l’Agriculture a annoncé lundi au cours d’une conférence de presse :

Cela va permettre de revenir un peu plus à la normale, avec une remise en place des poussins et des canetons



Suite à cette évolution positive, Julien Denormandie a modulé le niveau de risques en fonction des zones géographiques. Cet abaissement du risque entraîne la levée des restrictions de déplacements et les interdictions de rassemblement d’oiseaux dans la Loire. Cette mesure permet aux éleveurs de reprendre haleine.



Á l’exception de ...


Le département passe en niveau « modéré » excepté pour 123 communes qui restent en zone à risque.




ACTIV RADIO

Deux vaccins en cours


Parallèlement, ce mardi, le lancement de deux vaccins a été annoncé par le ministère de l’agriculture. Ce sont les laboratoires Ceva Santé Animale et Boehringer Ingelheim qui se chargent de cette tâche qui a débuté ce 10 mai. Les résultats de cette expérimentation vaccinale sont attendus en 2023.


Sujet signé Yousra Doumi