Hausse des allergies aux pollens : le point avec un spécialiste stéphanois

13 avril 2017 à 18h05 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Les beaux jours reviennent dans la Loire, mais c’est aussi la place aux éternuements.


Près d’une personne sur trois est aujourd'hui concernée par les allergies aux pollens. Un pourcentage d’allergiques qui a même doublé en 15 ans. Mais alors comment expliquer une telle recrudescence de ce phénomène ? Charles Dzviga, allergologue à Saint Étienne y répond :


[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/317499041" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]


Difficile donc de passer à travers ce pollen. Il existe néanmoins quelques méthodes pour s’en protéger :


[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/317496994" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]


Cette année, c’est le pollen de bouleau qui s’avère être le plus présent.


Jusqu'à Vendredi, le réseau national de surveillance aérobiologique prévoit une importante concentration de pollens de bouleau sur toute la moitié nord de la France, Loire comprise.