IKEA France condamné à une amende d'1million d'euros pour avoir espionné ses salariés

15 juin 2021 à 17h41 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

IKEA France a été condamné ce mardi matin par le tribunal correctionnel de Versailles pour avoir espionné ses salariés dans les années 2000.



Recel de collecte de données à caractère personnel


La filiale française du géant de l’ameublement suédois devra payer une amende d’1 million d’euros. Une condamnation pour recel de collecte de données à caractère personnel.


De 2009 à 2012, IKEA France et ses dirigeants de l'époque avaient espionné plusieurs centaines de ses salariés, pour connaitre leurs antécédents judiciaires, leur patrimoine ou encore leur train de vie. 


L’ancien PDG d’IKEA France, Jean-Louis Baillot,  a également été condamné ce mardi à 2 ans de prison avec sursis, et 50 000 euros d'amende.