« Il y a suffisamment d’hôtels à Saint-Étienne »

22 mai 2013 à 18h38 par La rédaction

C'est en tout cas l'avis de l'UMIH 42 (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) qui vient de dévoiler les derniers chiffres du marché...

L'UMIH 42 (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) a profité d'une conférence presse à Saint-Étienne pour évoquer le marché hôtelier stéphanois et revenir sur ce nouveau classement national des hôtels, qui a permis à nombre d'établissements de gagner une étoile à Saint-Étienne.
Une offre jugée « suffisante »

Depuis plusieurs années, l'idée qu'une nouvelle structure hôtelière haut de gamme vienne s'implanter à Saint-Étienne avait fait son chemin. Un projet dans le quartier de Chateaucreux était même tout proche de sortir des cartons avant que l'investisseur ne se rétracte. Or, selon l'UMIH 42, la nécessité d'implanter un nouvel établissement hôtelier 4 étoiles à Saint-Étienne (notre photo) n'était pas avérée. Chiffres à l'appui, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie confirme aujourd'hui que l'offre est largement suffisante.
« Concurrence déloyale des résidences de tourisme »

Pour preuve: le taux d'occupation moyen des hôtels 0 et 1 étoile atteint seulement les 72 % quand les 3 et 4 étoiles affichent un taux de remplissage inférieur à 50 % (47,1 %) dans l'agglomération stéphanoise. Des mauvais chiffres qui inquiètent fortement les hôteliers stéphanois. Au-delà du contexte économique, peu favorable, ces derniers pointent du doigt la concurrence jugée « déloyale » des résidences de tourisme. « Résidences qui bénéficient de facilités fiscales » souligne l'UMIH 42.




Cyril Michaud