Japon: « Suivre la situation avec beaucoup de vigilance »

15 mars 2011 à 15h58 par La rédaction

Faut-il avoir peur de la catastrophe nucléaire japonaise ? Y'a-t-il un risque pour la France ? Nous avons posé la question à Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et responsable du laboratoire de la Criirad à Valence (Drôme).

« Les substances radioactives en se désintégrant émettent de l'énergie. Une énergie invisible sous forme de particules et ces énergies sont telles qu'en traversant nos cellules, elles peuvent créer des lésions dans notre ADN... »
« Suivre la situation avec beaucoup de vigilance »
« Pour le moment la France n'a pas de retombées dues à ce qui se passe au Japon. Si une contamination arrivait sur la France, ça mettrait plusieurs jours. Par contre, il faut suivre la situation avec beaucoup de vigilance. Ce que nous faisons à la Criirad (Commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité). On ne peut absolument pas exclure que dans les jours qui viennent, en fonction de l'évolution de la situation au Japon, il puisse y avoir des précautions à prendre. »




Propos recueillis par Anaïs Sainz (avec C.M.)