Jean Mercier relaxé par la cour d'appel de Lyon, 5 ans après la mort de sa femme

10 novembre 2016 à 15h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
C'est la fin d'un marathon judiciaire pour l'octogénaire. Jean Mercier, 88 ans, poursuivi pour non assistance à personne en danger, a été relaxé ce jeudi par la cour d'appel de Lyon. Le procureur de la République avait requis un an de prison avec sursis.

Jugé en 2015 à Saint-Etienne


Jean Mercier avait fait la Une de la presse nationale en septembre 2015. Il était jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour avoir aidé sa femme, dépressive, à mourir. La justice lui reprochait surtout de ne pas avoir appelé les secours, une fois les médicaments avalés. Avec son avocat, il n'avait pas accepter le jugement tombé un mois plus tard : un an de prison avec sursis. "Je suis coupable ou je ne le suis pas", disait-il à l'époque.

Jean Mercier a donc été rejugé le 8 septembre dernier devant la cour d'appel de Lyon. Trop fatigué, l'octogénaire n'a pas fait le déplacement ce jeudi à Lyon. Quelques représentants de l'association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD) qui le soutient depuis le début étaient présents.

Les réactions :

ACTIV RADIO