Julien Borowczyk réagit après la polémique sur les jours attribués en cas de deuil d'un enfant

5 février 2020 à 12h09 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Les députés LREM sont en ligne de mire depuis quelques jours.

Les associations reçues dès cet après-midi par Muriel Pénicaud


Les députés de la majorité sont vivement critiqués pour ne pas avoir voté à l'assemblée nationale vendredi dernier, une proposition de loi qui visait à rallonger le congé lorsque l'on fait face à la perte d'un enfant. Il était question de passer de 5 à 12 jours. "L'erreur" ou "le couac" comme le définissent les intéressés devrait vite être réparé avec une nouvelle proposition dans les plus brefs délais. Nous avons interrogé le député de la Loire Julien Borowczyk à ce sujet : "la question était surtout sur le fond qui ne nous paraissait pas suffisante. La loi s'appliquait uniquement aux salariés et non aux indépendants et aux fonctionnaires par exemple. Et la question ne se résume pas à des jours mais également à un accompagnement psychologique et administratif."

"je propose que l'on ajoute 10 jours intégralement payée par la solidarité nationale"


Les propositions seront étudiées dès le 3 mars au Sénat.

Interview complète :