La Chorale plus forte qu'Ajinça (61-63)

17 novembre 2012 à 12h23 par La rédaction

La Chorale de Roanne a réalisé une vraie performance vendredi soir en s'imposant à Strasbourg lors de la 7e journée de ProA (61-63). Privés de William Gradit, les basketteurs roannais se sont appuyés sur leur solidarité et une défense de fer pour limiter l'influence du pivot stéphanois Alexis Ajinça (18 points, 5 rebonds et 5 balles perdues). Habitués à perdre le fil de ses matchs à l'extérieur dans les dernières minutes, les Choraliens ont réussi cette fois-ci à faire la différence dans le quatrième quart-temps en montant en intensité en attaque avec notamment 5 paniers à trois-points. Pape Philippe Amagou (17 points, 5 passes décisives et 4 rebonds) a été le principe artilleur d'une Chorale de Roanne qui a vu ses efforts collectifs enfin récompensés loin de ses bases.


Les joueurs de Luka Pavicevic voudront prolonger leur belle série samedi 24 novembre lors de la réception de Limoges à la Halle André-Vacheresse.


Propos recueillis par Fabien Zaghini