La marche était trop haute pour les Verts

26 août 2017 à 1h39 par Anthony Verpillon

ACTIV RADIO

Paris secoué, Paris émoussé, mais Paris libéré... Les Verts n'ont pas démérité, mais s'inclinent finalement 3-0 ce soir au Parc et subissent leur premier revers de la saison. Un score lourd et plutôt flatteur pour des Parisiens qui se montrés roublards et réalistes pour venir à bout de Stéphanois valeureux.


La déception était donc palpable à la fin du match dans les propos des joueurs :





Une performance capitale pour Habib Maïga


Les Verts se présentaient avec un 4-3-3, qui allaient rapidement se transformer en 5-3-2 face aux attaques parisiennes des premières minutes. Dominés mais extrêmement solidaires défensivement, les Verts se projetaient rapidement dans le camp parisien dès que l'occasion se présentait, pour finalement décocher le premier tir de la rencontre, par l'intermédiaire de Janko (15'). Mais sur une ouverture plein axe de Neymar, Cavani s'écroulait dans la surface après un (très) léger contact avec Janko, simplement coupable d'avoir poser les mains sur l'attaquant uruguayen. Cavani se faisait justice lui-même en transformant le penalty (19'). Mais loin de se laisser abattre, les Verts allaient faire preuve d'une solidité défensive impressionnante, avec une performance en lettres capitales du duo Selnaes-Maïga à la récupération (16 ballons gagnés pour Selnaes, 12 pour Maïga - 21 ans). Jonathan Bamba se chargeait même de faire passer un frisson dans la surface parisienne, mais sa frappe croisée était détournée en corner par Aréola (25'). Les Verts rentraient donc à la pause, seulement menés 1-0 et auteurs de 8 tirs contre 1 seul pour le PSG.



L'arbitre plus que tatillon en deuxième mi-temps


Au retour des vestiaires, Clément Turpin allait donner un léger coup de main aux Parisiens. Sur un duel viril mais correct, Kévin Théophile-Catherine repoussait Neymar en dehors de la surface de réparation. Et alors que le Brésilien s'écroulait, KTC lui adressait une petite tape amicale sur la tête. Suffisant à Mr Turpin pour avertir le défenseur stéphanois (qui sera suspendu pour le prochain match) et pour que les joueurs parisiens jouent rapidement le coup-franc. La ballon échouait dans les pieds de Thiago Motta, seul aux 6 mètres, qui battait tranquillement Ruffier à bout portant (51'). Malgré les entrées en jeu de Pajot, Tannane et Lacroix, les Verts allaient subir les débats jusqu'à la fin du match. Et sur un centre rasant de Meunier, Cavani réalisait une "Madjer" et le doublé, pour porter le score à 3-0.


Flatteur donc, mais absolument pas honteux pour les Stéphanois qui encaissent leurs premiers buts de la saison et marquent un petit coup d'arrêt. Ils ont maintenant, 15 jours pour oublier ce scénario difficile et peaufiner les réglages et le jeu prôné par Oscar Garcia. Bamba et Pierre-Gabriel (EDF Espoirs), Tannane (Maroc) et Selnaes (Norvège) rejoindront, eux, leurs sélections, puis tout ce beau monde se retrouvera à Geoffroy Guichard, le 10 septembre, pour repartir de l'avant face à Angers.


Crédit photo et propos recueillis : asse.fr