La métropole stéphanoise met en place une collecte des déchets alimentaires

22 mars 2022 à 16h43 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Saint-Etienne Métropole expérimente la collecte des déchets alimentaires auprès des habitants, en partenariat avec Compost’ond et Suez. Cette phase de test vient de débuter en mars, et va durer 6 mois. 



Collectes à Firminy et Saint-Etienne


Après avoir mis en place des aides à l'achat d'un composteur en 2019, la métropole stéphanoise lance à présent une collecte des déchets alimentaires sur deux secteurs du territoire. Cette phase de test concerne 2000 foyers.


Les collectes ont lieu dans le quartier de la Palle à Saint-Etienne (Rues Colette, Paul Gauguin, Gustave Courbet et rue de l'Université) avec l'installation des bacs roulants pour récupérer des déchets alimentaires en porte à porte, au pied des immeubles, le lundi et le vendredi matin.


Un autre dispositif est mis en place dans le centre-ville de Firminy, où deux collectes sont testées : la collecte de bacs roulants en porte à porte (Secteur délimité par les rues Duchêne, Verdié, Jean Jaurès et rue de la Loire) le mardi et vendredi matin.


L'autre collecte à Firminy fonctionne en apport volontaire, où les habitants déposent leurs déchets alimentaires dans des bornes installées sur l'espace public (Secteur délimité par les rues Voltaire, Jean Jaurès, place du Breuil et Boulevard Fayol).



Objectif : 6 000 tonnes de déchets alimentaires en 2025


Au bout de 6 mois, un bilan de cette expérimentation sera effectué. Par la suite, les solutions de collecte les plus adaptées seront conservées et déployées, à partir de 2023, dans d'autres quartiers et communes du territoire, souligne la Métropole.


L'objectif est de parvenir à collecter 6 000 tonnes de déchets alimentaires à partir de 2025, puis 10 000 tonnes par an à partir de 2030.