La NUPES demande la création d'une commission parlementaire autour des Uber Files

12 juillet 2022 à 10h26 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO

Annonce faite suite à la révélation des Uber Files. 


La NUPES demande la création d'une commission d'enquête parlementaire pour établir le lien entre Emmanuel Macron et Uber. Annonce faite suite aux révélations dans le cadre des Uber Files. Emmanuel Macron, alors Ministre de l'Economie, est soupçonné d'avoir aidé à l'implantation d'Uber en France.


Une commission d'enquête parlementaire réunit 30 députés de tous bords politique et permet pendant 6 mois d'auditionner les acteurs d'une affaire et d'avoir accès à certains documents. En revanche, Emmanuel Macron ne pourrait pas être auditionné puisqu'il détient l'immunité présidentielle. 


L'Elysée réagit 


L'Elysée de son côté s'est fendu d'un communiqué pour évoquer l'affaire. Emmanuel Macron, lorsqu'il était ministre de l'Economie, était "naturellement amené à échanger avec de nombreuses entreprises engagées dans la mutation profonde des services advenue au cours des années évoquées, qu'il convenait de faciliter en dénouant certains verrous administratifs ou réglementaires".