La préfecture de la Loire active son plan hivernal

10 novembre 2016 à 8h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Le dispositif d'hébergement d'urgence, qui vient en aide aux plus démunis, prévoit 300 places supplémentaires dans la Loire entre le 1er novembre et le 31 mars.  Principalement concentrées sur Roanne et Saint Etienne, elles viennent compléter les 1.000 places déjà existantes le reste de l'année. Les maraudes très tôt le matin et tard le soir sont également mises en place.

Le point avec Didier Couteau en charge de la cohésion sociale à la préfecture

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/292347316" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le 115, pas efficace ?


Selon les services de l'état, le 115 a recensé 21 000 appels l'hiver dernier pour environ un millier de personnes sans abri. Un service jugé obsolète et saturé par les associations. Ecoutez ce que répond Didier Couteau

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/292347161" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

A noter que ces 300 places supplémentaires sont mises à disposition en fonction des températures. Par ailleurs, la préfecture précise bien que le dispositif est indépendant de celui pour les migrants.

Sujet signé Marie Dufour