La Préfète de la Loire autorise à nouveau l'activité au sein de la carrière de Saint-Julien-Molin-Molette

22 mars 2022 à 8h53 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
L'exploitation de la carrière de granit avait été mise à l'arrêt suite à une décision du tribunal administratif de Lyon. 

L'exploitation va reprendre au sein de la carrière de granit de Saint-Julien-Molin-Molette. Annonce faite par la Préfète de la Loire via un arrêté temporaire. Une reprise de l'activité sous conditions :

  • l’activité devra s’exercer sur un périmètre réduit, excluant de fait tout risque d’atteinte aux espèces protégées sensibles ;

  • la production annuelle sera limitée à un maximum de 100 000 tonnes/an. La quantité maximale transportée par le bourg de Saint-Julien-Molin-Molette ne devra pas dépasser 75 000t/an et 600t/j. La quantité transportée ne devra pas excéder 25 000t/an (et 200t/j) par le bourg de Colombier

  • le nombre maximum de passages quotidiens de camions est fixé à 50 (contre 240 actuellement) dans la commune de Saint-Julien-Molin-Molette et 20 dans la commune de Colombier


L'exploitation de la carrière avait été mise à l'arrêt par le tribunal administratif de Lyon en raison de "l'atteinte à la protection des espèces protégées sans pouvoir justifier d’un intérêt public majeur" mais aussi "de l’atteinte à l’environnement et à la sécurité des personnes, en particulier en raison de l’importance du trafic routier généré à Saint-Julien-Molin-Molette".

La carrière est exploitée depuis 1973 par la société Delmonico Dorel.