L'Anses établit un lien entre le risque de cancer et les nitrites présents dans les charcuteries

12 juillet 2022 à 14h27 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) vient de confirmer via un avis publié après plusieurs mois de travaux, "l'existence d'une association entre le risque de cancer colorectal et l'exposition aux nitrates et nitrites". 



La charcuterie principalement concernée 


En révélant "l'existence d'une association entre le risque de cancer colorectal et l'exposition aux nitrates et nitrites", l'Anses vise indirectement les charcuteries.


En effet, les charcutiers ont recours aux composants nitrés pour allonger la durée de conservation des produits et éviter le développement de bactéries. Ce sont aussi eux qui donnent une couleur rose au jambon, naturellement gris. 



Un constat qui rejoint celui de l'OMS


L'Anses affirme également que l'analyse des données des publications scientifiques parues sur le sujet "rejoint la classification" de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

En effet, en 2015, elle avait classé la viande transformée, notamment la charcuterie, comme cancérogène.

Un sujet signé Sylvain Bruyas.