Le géant d'Ella et Pitr indésirable à Saint-Etienne

21 novembre 2014 à 6h00 par Carine

ACTIV RADIO
Un géant au cœur d’une polémique… A Saint-Étienne, dans le quartier de Châteaucreux, une œuvre des artistes, Ella et Pitr, déchaine les passions depuis quelques jours. Au départ, ce géant de papier commandé par l’Epase au duo d'artistes en 2011 devait être apposé sur un mur gris, sale et voué à la démolition dans un quartier, Châteaucreux, en pleine mutation. Il était convenu que l’œuvre soit éphémère.

Un déshonneur pour la ville ?


Mais trois ans plus tard, ce géant songeur imaginé les fesses à l’air assis sur un tas de ruines, un corbeau perché sur l’épaule gauche, est toujours là. L’équipe municipale a changé entre temps. Et le nouveau maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, ne semble pas apprécier cette figure locale, estimant « qu’elle ne fait pas honneur à la ville ». C’est ce qu’il a déclaré ces derniers jours, dans la presse locale, jetant un pavé dans la marre en se prononçant ouvertement pour sa destruction. Résultat, cette sortie médiatique a généré un emballement sur Internet : articles, commentaires plus ou moins hostiles. Le géant de papier d’Ella et Pitr s’est retrouvé - bien malgré lui - au cœur d’un débat passionné cette semaine.

Crédit photo : Activ Radio