Le site Tréfilerie de Jean-Monnet "fermé jusqu'à nouvel ordre"

21 octobre 2010 à 12h51 par La rédaction

Réunis en assemblée générale mercredi, les étudiants de Jean-Monnet ont voté "pour" le blocage de l'université stéphanoise. De son côté, la présidence a annoncé "la fermeture administrative du site Tréfilerie, jusqu'à nouvel ordre".

Les étudiants de l’université Jean-Monnet à Saint-Étienne, réunis en assemblée générale mercredi après-midi, ont voté le blocage de l'université stéphanoise par 359 voix contre 275 ! La faculté de Saint-Étienne est donc bloquée depuis ce jeudi et jusqu'au 2 novembre. L'université, qui avait connu de forts blocages en 2008, risque donc de voir revenir de vieux fantômes d'une année qui avait été difficilement supportée par certains étudiants, mais surtout par la direction...! Rappelons que ce blocage intervient alors que le Sénat doit se prononcer dans les jours qui viennent sur le texte de réforme des retraites. "Nous témoignons de notre solidarité et nous engageons activement aux côtés des travailleurs
mobilisés", soulignent les étudiants grévistes.
La direction de l'université réagit !
"Considérant la situation et compte-tenu des problèmes de sécurité pour les personnes et les biens que cela engendre, la fermeture administrative du site Tréfilerie, jusqu'à nouvel ordre, suspension des cours comprise, a été décidée", indique la présidence de l'université Jean-Monnet. Cela signifie "que nul ne peut se trouver à l'intérieur des bâtiments sans une autorisation expresse de la présidence." Les étudiants sont donc invités à manifester... sur le trottoir.


C.M.