Le vaccin contre la grippe en rupture dans la Loire

26 octobre 2020 à 9h27 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Pas de pénurie, mais bien des ruptures de stocks de vaccins contre la grippe dans la Loire. En cause : des doses qui n'ont pas toutes été livrées, mais aussi une inquiétude avec la crise du COVID. 

Pas évident de trouver un vaccin contre la grippe en ce moment dans les pharmacies ligériennes et pour cause : beaucoup sont en rupture de stocks. Olivier Rozaire, pharmacien à Saint-Bonnet-le-Château et président de la chambre syndicale des pharmaciens de la Loire revient sur l'afflux important dès le lancement de la campagne de vaccination le 13 octobre dernier
Il y a eu un engouement extrêmement fort dès les premières heures de la campagne. Les pharmacies ont délivré en deux jours ce qu'elles délivraient en un mois. Personnellement, l'année dernière au premier jour de la campagne j'avais délivré 22 vaccins, cette année, j'en ai délivré 181.



Un engouement lié au contexte sanitaire 

Et cet engouement s'explique aussi par le contexte sanitaire. Les personnes dites à risque (femmes enceintes, plus de 65 ans etc.) sont venues par crainte de ne pas avoir de vaccin plus tard.
Certaines personnes sont venues dès les premiers jours, parfois juste pour venir chercher le vaccin et pas forcément pour l'injecter tout de suite. Des personnes nous ont dit : "je viens le chercher mais je le ferai que le mois prochain" mais c'était pour être sûr d'avoir un vaccin. Dans le contexte actuel, il est bien évident que les pharmacies vont privilégier les demandes des personnes éligibles à la vaccination et on ne répond pas, en tout cas jusqu'au mois de décembre, à d'autres demandes comme des entreprises ou des collectivités.



Un engouement donc mais les pharmaciens ont aussi dû faire face à des livraisons qui n'ont pas forcément eu lieu dans les temps. Les prochaines doses elles doivent arriver à la mi-novembre.
Sur l'ensemble de la campagne j'avais commandé plus de vaccins, de l'ordre de 15 à 20% supplémentaires sauf que ma première commande reçue fin septembre- début octobre, n'était pas complète. Forcément, je me suis retrouvé pris au dépourvu. Les vaccins devraient désormais arriver entre le 1er et le 15 novembre.