L’ENISE lance le premier Défi impression 3D et construction

21 avril 2022 à 11h58 par Fabien Zaghini

ACTIV RADIO
[Publi-rédactionnel] La construction 4.0, vous connaissez ? C’est la prochaine révolution du secteur du BTP, avec des imprimantes 3D capables de réaliser des bâtiments en béton ! L’École nationale d'ingénieurs de Saint-Étienne (ENISE) se positionne sur cette innovation majeure avec un défi étudiant du 12 au 14 mai, en partenariat avec la Biennale internationale du Design.

L’ENISE en avant-garde sur l’impression 3D béton


Grande école réputée à l’échelle nationale, l’ENISE recense un millier d’étudiants dans les filières du génie civil, du génie mécanique et du génie physique. Elle est intégrée à l’École Centrale de Lyon et forme des ingénieurs de post-bac au doctorat. «Actrice des mutations industrielles, sociétales et environnementales» comme l’explique son directeur François Marie Larrouturou, l’ENISE est toujours en veille sur les innovations technologiques. L’école d’ingénieurs stéphanoise avait expérimenté l’impression 3D dans le génie mécanique dès ses prémices au début des années 2000. Elle s’est dotée récemment d’une imprimante 3D béton dédiée à la R&D, un modèle compact qui doit permettre aux étudiants-ingénieurs d’exploiter en laboratoire les possibilités offertes par cette nouvelle technologie.

Un pont en Chine, un pavillon au Pays-Bas, un immeuble de bureau à Dubaï : les exemples de constructions à partir d’imprimantes 3D se multiplient dans le monde et l’ENISE entend se positionner dans ce domaine prometteur. «On ne forme pas nos étudiants pour les deux prochaines années mais pour une carrière complète» précise Philippe Bertrand, le responsable de
ACTIV RADIO


ACTIV RADIO
https://www.club-impression-3d-enise.fr/concours