Les célèbres pommes du Pilat abîmées par le gel cette année

22 août 2017 à 9h45 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Cette semaine dans la Loire, place à la récolte des pommes ! C'est la tradition chaque année à cette période sauf que tout ne se passe pas comme prévu pour les arboriculteurs du Pilat. Explications.

40% de perte de production


La faute à un épisode de gel intense fin avril alors que les pommiers avaient pris beaucoup d'avance en terme de maturité. La coopérative les Balcons du Mont Pilat qui regroupe 14 exploitations table sur 4 500 tonnes de récolte alors qu'habituellement il y en a le double. La perte est estimée à 40% de la récolte totale et pour les 60% restants, on se dirige vers la transformation en compote.

Quelles sont les conséquences pour le consommateur ?


La qualité gustative de la pomme n'est pas remise en question. Seul l'aspect visuel change à cause du gel, le fruit est abîmé. Résultat : il est moins vendeur auprès des clients habituels de la grande distribution. Pour l'instant, c'est l'inconnu puisque la récolte est fixée au 23 août. "Il y a beaucoup plus de tri à faire ici en station de conditionnement par rapport à une année normale mais ça ne change pas notre terroir !".  

Interview Emmanuel Fiasson directeur de la coopérative :