Les cinémas indépendants demandent un plan de relance massif

15 juillet 2020 à 19h39 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Ils sont plus de 1000 en France : les cinémas indépendants tirent la sonnette d’alarme.


Représentés par le SCARE ( le syndicat des Cinémas d'Art de Répertoire et d'Essai ), les gérants demandent plus de moyens de la part du gouvernement pour relancer le secteur, mis à mal par plus de 3 mois de fermeture.


Malgré la réouverture de l'ensemble des salles de projection le 22 juin dernier en France, il reste un gros manque à gagner.




ACTIV RADIO



"Baisse vertigineuse des recettes"


Dans une tribune ce mercredi, les cinémas indépendants appellent le gouvernement à renforcer son aide au CNC, le Centre National du Cinéma et de l'Image Animée, qui accompagne ces structures.




"Le CNC, qui collecte et redistribue la taxe prélevée sur les entrées des salles de cinéma (TSA) et sur les services de TV et vidéo (TST), fait aujourd’hui face automatiquement à une baisse vertigineuse de ses recettes et ne pourra donc pas assurer normalement sa mission auprès de l’ensemble des professions du cinéma" explique le SCARE.



Le Méliès à Saint-Etienne 


Les gérants demandent un plan de relance massif afin d’éviter les dépôts de bilan. Parmi les cinémas signataires de cette tribune, le cinéma le Méliès à Saint-Etienne, ou encore l'Espace Renoir à Roanne.