Les deux cégétistes relâchés

24 mai 2013 à 10h28 par La rédaction

On ne plaisante pas avec la procédure…

Deux des cinq CGTistes roannais, qui ne s’étaient pas rendus à leur convocation mercredi au commissariat pour un prélèvement ADN, ont été interpellés jeudi matin à leur domicile sous ordre du procureur de la république de Roanne.

S’en est suivi un rassemblement de soutien de la CGT devant le commissariat central en présence de plusieurs élus locaux.

Résultat: les deux syndicalistes ont été relâchés en fin de matinée malgré leur refus de se soustraire au prélèvement, lequel est pourtant obligatoire en raison de la condamnation de ces derniers pour dégradation de biens publics par la cour d’Appel de Lyon.