Les élus locaux reçus par Fadela Amara

2 septembre 2010 à 12h41 par La rédaction

Mercredi, une délégation de Saint-Étienne Métropole composée de Marie-Odile Sasso, vice-présidente en charge de la politique de la ville, et de Philippe Kizirian, vice-président chargé de l’économie et maire de Saint-Chamond, a été reçue par Fadela Amara, secrétaire d'État à la Politique de la ville. Dans un communiqué, ils expliquent ce matin que « l’entretien - qui a duré 1h30 - a permis aux élus d’exposer la situation de l’agglomération, ses difficultés économiques et sociales, mais également de faire valoir ses atouts en termes de dynamisme associatif, d’engagement des acteurs de terrain, de volontarisme des élus des communes et de coopération avec les services de l'État dans la Loire. Ils ont par ailleurs exprimé leurs craintes quant à un éventuel « désengagement de l'État », regrettant au passage « le report de la réforme concernant la géographie des zones prioritaires ». Un report qui « pénalise en particulier cinq territoires de l’agglomération stéphanoise, qui nécessitent pourtant une intervention plus soutenue de l'État. Celle-ci aurait un effet levier sur tous les partenaires », estiment Marie-Odile Sasso et Philippe Kizirian. C’est pourquoi les élus ligériens ont officiellement demandé à Fadela Amara « que l’agglomération et ses communes soient retenues parmi les 50 sites expérimentaux préconisés par le Premier Ministre (1). » « Une demande qui sera étudiée avec bienveillance », a de son côté répondu la secrétait d'État à la Politique de la ville.




(1) Dans le cadre du plan « Espoir Banlieue »