Les évacuations de Roms à la loupe de l'UE

13 août 2012 à 13h22 par La rédaction

La France a été placée vendredi « sous surveillance » par l’Union européenne quant aux conditions dans lesquelles sont traités les Roms. Le ministère de l’Intérieur s’est défendu hier de toute « stigmatisation » dans sa façon d’aborder la question des Roms, malgré les critiques de plusieurs associations et du député UMP du Rhône Philippe Meunier. La décision fait suite à l’évacuation récente de deux camps de Roms à Lille et Lyon. A Saint-Etienne, où le problème des évacuations se pose de façon récurrente, cette décision sera forcement accueillie avec intérêt. Principale point d’observation pour l’UE, le respect de la dignité humaine. Un point que les associations de défense des Roms ont de nombreuses fois pointé comme n’étant pas respecté lors des évacuations à Saint-Etienne.