Les pompiers des Bouches-du-Rhône suspendent l’administration du vaccin Astrazeneca

pompiers-537x358

Un pompiers d’Arles a présenté des difficultés cardiaques après avoir reçu la première injection du vaccin. 

La vaccination du personnel des pompiers des Bouches-du-Rhône suspendue. Annonce faite à la mi-journée. En cause : des difficultés cardiaques recensées chez un pompier d’Arles après avoir reçu la première dose d’Astrazeneca. Ca s’est passé vendredi dernier. L’homme aurait fait un malaise.

Jusqu’ici, le gouvernement maintient l’utilisation du vaccin. 6 pays ont fait le choix de le suspendre notamment les Pays-Bas et l’Irlande suite à des problèmes de coagulation chez certains patients après avoir reçu une dose. Le Danemark ou encore la Norvège ont déjà pris cette décision.