Les Verts (politiques) montent au créneau après les injures d'un supporter lyonnais à l'égard des Stéphanois

24 avril 2015 à 8h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Les tensions ne sont pas complètement apaisées entre l’ASSE et l’OL, 5 jours après le derby qui a vu les deux équipes rivales se neutraliser sur la pelouse de Gerland. Si la polémique autour du chiffre 42 est terminée, celle des « parasites » ne l’est pas. Comme prévu, l’AS Saint-Etienne a porté plainte hier contre le club lyonnais pour "injures publiques et incitation à la haine dans une enceinte sportive", tout en saisissant la commission de discipline de la LFP. L'ASSE attend toujours des excuses publiques de l'Olympique Lyonnais et du supporter qui a pris la parole dimanche.

Cette insulte prononcée par un représentant des supporters lyonnais au micro du speaker officiel du stade de Gerland a fait bondir les Verts. Pas les footballeurs, mais les élus écologistes de la région Rhône-Alpes. Olivier Longeon, élu à Saint-Etienne et premier vice-président de la commission sport à la région a co-signé une tribune dans laquelle il appelle à éradiquer le racisme dans les stades. Pour lui, traiter les Stéphanois de « parasites » n’a rien d’innocent.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/202158148" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Selon Olivier Longeon, la Ligue de Football Professionnel et les clubs se trompent de combat lorsqu’ils s’en prennent aux classes populaires

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/202158142" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Photo Activ Radio / Le virage Nord du Stade de Gerland, dimanche 19 avril 2015 lors du derby