L'heure de la reprise pour la Chorale de Roanne !

5 octobre 2012 à 9h17 par La rédaction

Les basketteurs ligériens entament la nouvelle saison de Pro A ce samedi avec la réception de Poitiers à la Halle André-Vacheresse. Un nouvel exercice avec un effectif 100% renouvelé cet été, qui peut jouer les trouble-fête dans le haut du classement.

Moins d'un an après l'éviction fracassante de Jean-Denys Choulet et l'arrivée de Luka Pavicevic, la Chorale de Roanne est repartie d'une page blanche cet été en changeant l'intégralité de l'effectif. Le club roannais a misé à l'intersaison sur une base solide de joueurs français, à l'image de l'ancien de la maison Pape Philippe Amagou, de retour un an après son départ pour Nancy où il a notamment disputé l'Euroleague.

Samnick, Sangaré et Gradit attendus

Il a ramené dans ses valises l'expérimenté Victor Samnick, double champion de France avec Nancy. L'ex-international Yohann Sangaré et l'explosif William Gradit complètent le casting des joueurs formés localement, l'un des plus relevés de Pro A. Du côté des joueurs étrangers, le staff choralien a prospecté en dehors des frontières puisqu'aucun n'a connu la ProA. Tous possèdent une expérience européenne hormis le pivot américain Ryan Reid, qui a tout de même disputé quelques rencontres avec le finaliste NBA d'Oklahoma City la saison dernière. Luka Pavicevic a jeté son dévolu sur Alan Voskuil (un shooteur américain réputé), Dusan Kecman (un Serbe au CV long comme le bras qui apportera sa grande expérience), Matt Howard (un intérieur américain aperçu en Euroleague avec l'Olympiakos et qui s'annonce comme le digne successeur de Dylan Page) et enfin Coleman Collins (un pivot américain champion de Bosnie, qui manie aussi bien le français que le serbe).


La Chorale, un outsider crédible

Malgré la baisse de la masse salariale de 1,3 millions à 900 000 €, le nouvel effectif de la Chorale de Roanne semble armé pour jouer les outsiders cette saison en ProA. La mayonnaise a pris rapidement durant la présaison malgré l'absence de Luka Pavicevic le premier mois, et les Choraliens ont signé six victoires en neuf matchs de préparation. Au club, on ne fixe pas d'objectif précis, mais le président Brochot et le staff espèrent faire mieux que la 7e place de la saison dernière et l'élimination en quarts de finale des play-offs contre l'Elan Chalon, le futur champion de France. Si cette nouvelle équipe trouve rapidement son rythme de croisière, elle peut viser une place dans le top 4 en championnat et viser un bon parcours dans une coupe comme la Leader's Cup, la nouvelle formule de la Semaine des As qui se disputera à Disneyland en février prochain. Pour mieux se consacrer aux compétitions hexagonales, la Chorale de Roanne a d'ailleurs refusé de participer à l'EuroChallenge et ses longs déplacements aux quatre coins de l'Europe.Fabien Zaghini