Locaux vétustes, vieux véhicules : un concours photo dénonce le quotidien des policiers

23 août 2017 à 10h00 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Pour alerter les pouvoirs politiques sur leurs conditions de travail, les policiers de l'UNPI* ont organisé un concours photo qui illustre leur quotidien. Cafards, locaux délabrés, matériel vieillissant : le constat est édifiant "partout en France".

500 photos reçues


Parmi les 500 photos reçues, certaines proviennent du commissariat de Roanne. Des fuites d'eau se sont invitées dans les bureaux, un véhicule affiche "risque casse moteur", les fils d'un grand néons pendent, des chaises sont complètement déchirées... Une illustration en local qui correspond à une situation nationale. "Malgré ce que disent nos gouvernants, c'est partout pareil. Quelqu'un doit ouvrir les yeux, pour de vrai..." estime Mario gardien de la paix et porte parole de l'UNPI pour la région Auvergne Rhône-Alpes.

Dialogue rompu avec les syndicats


Une remise en cause est nécessaire pour l'UNPI qui réclame des états généraux de la Police "avec des policiers de terrain, pas avec les syndicalistes qui l'ont quitté depuis 30 ans". Le fond de ce concours est très sérieux, la forme plus humoristique... Qui sortira gagnant ? A Strasbourg, un véhicule de police a atteint les 500 000 kms...

Interview :





*L'Union Nationale des Policiers Indépendants est un collectif né à la suite des manifestations policières provoquées par l'attaque de Viry-Chatillon en octobre dernier