Loire : ces communes qui pourraient repasser à la semaine de 4 jours

23 juin 2017 à 12h12 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Va-t-on revenir à la semaine de 4 jours dans certaines communes à la rentrée prochaine ? C’est la question que l’on se pose. Le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer souhaite "redonner de la liberté dans l’organisation des rythmes scolaires." Autrement dit, les maires qui le souhaitent pourront revenir à l’ancien système.

Retour en arrière à Margerie-Chantagret et Saint-Médard-en-Forez ?


Celui qui était en place avant la réforme Peillon instaurée il y a trois ans. A l’époque, dans la Loire, plusieurs communes avaient fait de la résistance. C’est le cas de Margerie-Chantagret. Le maire Nicolas Rey est prêt à faire marche arrière si les habitants sont d’accord

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/329618036" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Même son de cloche à Saint-Médard-en-Forez, où la mairesse a critiqué dès le départ cette réforme. Néfaste selon elle pour le rythme biologique de l'enfant. En juin 2014, l'élue avait même entamé une grève de la faim. Ecoutez Evelyne Flachez

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/329618153" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

A Saint-Etienne, il n'est pas prévu de remettre en cause les rythmes scolaires. "C'est peu probable. Nous attendons la publication du décret" (qui autorisera les communes à faire machine arrière, ndlr), nous fait savoir l'adjoint au maire chargé de l'éducation Samy Kéfi-Jérôme.

Propos recueillis par Maëlys Fernandes.