Maltraitance des veaux : L214 porte plainte

20 avril 2022 à 16h15 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

L'association lyonnaise de protection animale porte plainte pour des nouveaux faits de maltraitances. L214 révèle ce mercredi des images de veaux laitiers. Des vidéos tournées dans un élevage en Maine-et-Loire. 



Injures, lancé, coups de pied, de poing et de bâton


L214 porte plainte pour mauvais traitement et sévices graves auprès du procureur de la République du tribunal judiciaire de Saumur. Selon les militants, certains veaux subissent des violences de la part d’employés de l’entreprise qui usent de la force pour les manipuler : lancé, coups de pied, de poing et de bâton, accompagnés d’injures.



L'association précise que ces 300 veaux qui sont "enfermés dans ces 3 bâtiments proviennent d’élevages laitiers : en France, 55% des veaux laitiers sont destinés à la boucherie. Ces jeunes animaux arrivent dans l’élevage à l’âge de 2 semaines environ. Ils sont enfermés dans ces cages individuelles dépourvues de litière, sans eau à disposition, nourris et abreuvés 2 fois par jour, jusqu’à leurs 8 semaines avant d’être placés en groupe, toujours dans ces mêmes bâtiments, jusqu’à leur abattage vers 6 mois.


Ces veaux sont principalement affectés par des pathologies digestives et respiratoires. Ils développent divers symptômes : fièvre, écoulement nasal, diarrhée, toux. Certains veaux souffrent aussi d’otite ou de méningite.


Pour combattre ces pathologies liées à la claustration et à leur fragilité, des antibiotiques leurs sont largement administrés : 7 antibiotiques ont été relevés sur place dont 3 appartenant à 2 familles  classés par l’OMS en priorité majeure dans le cadre de la surveillance des résistances aux antibiotiques (antibiorésistance).


En France, 91% des veaux de boucherie sont élevés dans ce type d’élevage".