Manifestations anti-pass et anti-vax : le ras-le-bol des commerçants roannais

16 décembre 2021 à 9h00 par Fabien Zaghini

ACTIV RADIO
Trop c'est trop : les commerçants du centre-ville de Roanne ne supportent plus les conséquences néfastes des manifestations anti-pass et anti-vax qui repoussent la clientèle chaque samedi depuis plusieurs mois. Avec le soutien de la municipalité et de la CCI, ils appellent les manifestants à changer de date et de lieu afin de ne pas nuire davantage à l'attractivité du centre-ville, d'autant plus dans cette période cruciale des fêtes de fin d'année pour leur chiffre d'affaires.

Mardi, la présidente des Vitrines de Roanne Anna Berne était aux côtés du maire Yves Nicolin et de la présidente de la CCI de Roanne Véronique Madelrieux afin de faire passer le message aux personnes qui bloquent le centre-ville chaque samedi. En jeu : la santé des commerces déjà fragilisée par les manifestations des Gilets jaunes puis la crise sanitaire. Le risque : voir les consommateurs déserter les rues piétonnes pour les zones commerciales en périphérie... ou le e-commerce.



La menace de la verbalisation des manifestants


Si Yves Nicolin en appelle à la compréhension des manifestants, l'édile roannais dégaine une menace : la verbalisation des personnes identifiées par la vidéo protection qui ne portaient pas le masque lors du dernier épisode samedi dernier, alors qu'un décret l'imposait à nouveau.

L'appel conjoint de la Ville, des Vitrines de Roanne et de la CCI intervient alors que les opposants au pass sanitaire et à la vaccination contre la Covid-19, qui ne déposent pas leur parcours en sous-préfecture, prévoiraient de doubler les cortèges le matin et l'après midi. Ils étaient à peine une centaine à défiler samedi dernier à Roanne.

Anna Berne, l'interview grand format


Anna Berne était l'invitée du mois des rédactions d'Activ Radio et du Pays Roannais le 7 décembre dernier. Retrouvez son interview en intégralité :