Maurice Vincent ne veut plus chauffer la pelouse du stade Geoffroy-Guichard

14 février 2012 à 11h21 par La rédaction

Le président de Saint-Étienne métropole a décidé de ne plus chauffer la pelouse du stade Geoffroy-Guichard. Il dénonce: « Des calendriers trop serrés. »

Alors que la rencontre de coupe de France Bourg-Péronnas / OM se déroulera finalement au stade Vélodrome, Maurice Vincent, président de Saint-Étienne métropole, a décidé de monter au créneau. L'édile stéphanois ne digère pas la décision de la FFF, alors que la pelouse du stade Geoffroy-Guichard était chauffée depuis plusieurs jours en vue de ce match.
Des décisions discutables
Il a donc décidé de stopper la machine, déclarant dans un communiqué : « Ces derniers jours, les décisions de la FFF, tout comme l'annulation à la dernière minute du match France – Irlande du tournoi des VI Nations ou encore, plus près de nous, l'arrêt du match ASSE-Lorient à la 10ème minute de jeu, avaient créé une véritable polémique. L'agglomération de Saint-Étienne, en tant que gestionnaire du Stade Geoffroy-Guichard, ne souhaite pas entrer dans ce jeu-là et se refuse ainsi à chauffer la pelouse du stade ».
Dénoncer le sport business
L'objectif ? Dénoncer les cadences infernales du sport ainsi qu'un gaspillage de l'argent public: « Nous sommes à l'heure actuelle dans une démarche de sport business, où les instances nationales et internationales font le choix d'essayer de jouer coûte que coûte, à l'aide de budgets faramineux pour tenir des calendriers trop serrés. A mon sens, les élus et les collectivités locales, parce qu'ils sont responsables de l'argent public et de l'intérêt général, n'ont pas à s'inscrire dans cette démarche. Il est indispensable que la raison et le sport reprennent le dessus au niveau national et international, en arrêtant des calendriers beaucoup moins denses. »


C.M.




CRÉDIT PHOTO: www.agglo-st-etienne.fr